Quand Le Figaro illustre ses articles avec l’ouvrage Mein Kampf publié chez Kontre Kulture

Commentaires

Concernant les droits d'auteurs de Mein Keimpf, rien de bien compliqué.

Adolf Hitler n'avait pas de descendance, ce qui signifie que ses avoirs et biens reviennent de fait à son länder allemand selon la tradition législative germanique - celui-ci étant officiellement résident de Munich - les droits d'auteurs de son livre son tombé dans les mains du länder de Bavière.

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.
10 + 8 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.