Bonnard Abel

DescriptionActualitésVidéos

Abel Bonnard, né le 19 décembre 1883 à Poitiers et mort le 31 mai 1968 à Madrid, est un homme politique, écrivain, essayiste et poète français.

Entré en littérature avec deux recueils de poème, Les Familiers et Les Royautés, il devient une figure des milieux mondains grâce à sa réputation d'homme d'esprit. Grand voyageur, auteur d'une vingtaine d'ouvrages, il connaît le succès grâce à En Chine et aux Modérés. Participant aussi à de nombreux journaux, il est élu à l’Académie française en 1932.

D'abord proche de l'Action française puis, dans les années trente, du parti populaire français de Jacques Doriot, il se range d'emblée, la guerre venue, dans le camp des partisans de la collaboration. 
En avril 1942, il est appelé au gouvernement de Vichy par Laval qui le nomme ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse.

À la libération, condamné à la peine de mort par contumace, il est déchu de l'Académie française et s’exile en Espagne. Il meurt à Madrid en 1968. 

Ses produits