Crampon Augustin

DescriptionActualitésVidéos

Augustin Crampon (1826-1894) est un théologien et exégète catholique qui enseigna au séminaire de Saint-Riquier dans le diocèse d’Amiens. Connaisseur de l’hébreu, de l’araméen et du grec, il entreprit une traduction des Évangiles à partir des textes anciens qu’il accompagna d’abondantes notes historiques, géographiques, théologiques ou simplement morales, mettant le sens profond de ces textes sacrés à la portée des profanes. Ce premier ouvrage fut publié en 1864, et c'est celui que nous reproduisons dans cette édition. Devenu chanoine de la cathédrale d’Amiens, il poursuivit son travail sur l’ensemble de la Bible, mais son œuvre fut interrompue par sa mort. Achevée et révisée à la demande de son éditeur par des pères jésuites et des professeurs de Saint-Sulpice, elle parut au complet en 1904.

Le Nouveau Testament, par l’incarnation du Christ et le don de sa vie, est le fruit de la Nouvelle Alliance passée entre Dieu et les hommes. Venu pour accomplir la prophétie, Jésus tourne la dernière page de l’Ancienne Alliance qui mettait entre Dieu et ses créatures un médiateur, un peuple messager, un peuple élu. Issu lui-même de la lignée de David, Jésus, le Messie, apporte aux hommes l’ultime message qui offre à chacun de suivre Dieu, de lui parler, de le prier sans intermédiaire. Il est venu, empli d’amour et de compassion, enseigner la parole divine, donner l’espérance aux plus humbles, aux malades, à ceux qui sont perdus. Il est venu guérir les corps de quelques-uns et les âmes de tous. Mais il est aussi venu exprimer la colère de son Père : il répond aux pharisiens hypocrites, intransigeants sur la lettre mais oublieux de l’esprit, chasse les marchands du Temple, donne la première place aux plus petits, aux plus simples, aux plus pauvres. Trahi, moqué, supplicié, il boira le calice jusqu’à la lie pour le rachat des hommes, avant de ressusciter dans son corps glorieux et délivrer son dernier et plus précieux message : celui de la vie éternelle au Royaume des Cieux.

Ceux qui l’ont connu, ceux qui ont recueilli les témoignages sur sa vie, ceux qui ont dispensé sa parole et rassemblé les premiers chrétiens ont ensemble posé cette pierre, ce socle sur lequel repose son Église.

Une Église qui aujourd’hui vacille ; c'est pourquoi il est essentiel de retourner boire à cette source première et de lire ou relire ce Nouveau Testament qu’Augustin Crampon a si bien éclairé pour nous de ses commentaires.