Toussenel Alphonse

DescriptionVidéos

Alphonse Toussenel, né le 17 mars 1803 à Montreuil-Bellay et mort le 30 avril 1885 à Paris, est un écrivain et journaliste français. 

Alphonse Toussenel se consacre d’abord à l’agriculture, puis après 1830 devient journaliste et fonde en 1837 La Paix avec Louis Veuillot avant de rejoindre les socialistes utopiques de La Phalange de Victor Considérant en 1839. Il collabore à La Démocratie pacifique de Considérant et c’est la Librairie sociétaire qui publie Les Juifs rois de l’époque, qui est préfacé par Considérant.

C’est en 1847 qu’Alphonse Toussenel publie l’ouvrage qui lui apporte un très grand nombre de lecteurs, même s’il est complètement oublié de nos jours : L’Esprit des bêtes. Il y développe la théorie de l’analogie universelle et il voit dans les animaux le miroir des passions humaines : la mule représente le bourgeois, le chameau l’esclave, le loup le bandit, le cheval le gentleman.
Dans ces ouvrages de zoologie, il ne cache pas son nationalisme.
Pendant la Révolution de 1848, il siège à la commission du Travail, créée par Louis Blanc. En 1849, il adresse "aux travailleurs de la Seine" une brochure intitulée Travail et fainéantise, sous-titrée "Ni prêtre, ni juif".
Sous le Second Empire, il restera éloigné de la politique.