Wiet Gaston

DescriptionActualitésVidéos

Grandeur de l’Islam ! De la tribu de Mahomet au califat omeyyade, de la dynastie des Abbassides à l’Empire ottoman, la civilisation islamique a étendu son influence sur le monde. Saladin, Saint Louis, Tamerlan, Mamoun et Genghis Khan vont se croiser ici, en mille ans d’une épopée narrée avec talent par l’auteur, mais aussi et surtout par les textes des poètes, des historiens ou des aventuriers qui l'ont racontée au fur et à mesure de son déroulement. Soumission du Maghreb, conquête de l’Espagne, prise de Constantinople, islamisation des Balkans et de la Perse, la civilisation musulmane, elle-même nourrie de la métaphysique grecque, a fécondé en retour la pensée occidentale, de l’Andalousie jusqu’aux portes de l’Orient.

Mais l’Islam, ensemble de peuples différents priant tous en direction de La Mecque, c’est aussi une volonté d’unir le religieux et le politique tout en maintenant le dogme à l’abri des représentations philosophiques. De cette volonté naîtra ce qui fait peut-être l’apogée de sa grandeur : une tentative pour harmoniser, tout au long des siècles, la Foi, l’amour de Dieu et la Raison.

Gaston Wiet (1887-1971) est un orientaliste français, diplômé de l’École des langues orientales et licencié en droit. Il enseigna l’arabe et le turc comme maître de conférences à Lyon, puis comme professeur au Caire. En 1914, il est mobilisé et sera décoré de la médaille d’or serbe pour sa bravoure. Il reprend ensuite ses activités d’enseignement à Lyon, puis à Paris, avant d’être nommé directeur du musée d’art arabe du Caire de 1926 à 1951, dont il écrit une grande partie du catalogue. De retour en France, il est nommé professeur de langue et littérature arabes au Collège de France, et en 1957 sera élu à l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Il a rédigé de nombreux ouvrages et a également traduit et annoté les écrits d’un grand nombre d’auteurs arabes, aussi bien anciens que contemporains.

Ses produits