CCCP & autres Chutes

88 pages

En stock

Editeur :
Kontre Kulture

Le règne de la Vieille Mitte ce fut d'abord l'inaugure-à-Sion d'un théâtre d'ombres avec une mise en scène qui allait devenir permanente, accablante, la mise en selle d'une domination élitiste et sure d'elle, à tire d'aile. On n’avait encore jamais vu ça ! Dès l'aube, dans l’encadrement de la lucarne à gogos la torve gueule d’escroc pontifiant de l'Elie Wiesel, eau de vaisselle dégoulinant de mensonges et de fausse humilité ; aussitôt, prenant le relais, la gueule de cauchemar de Marek Halter, avec son accent de Nucingen mâtiné d’Engelmayer et sa barbe pouilleuse d’un Zardoz qui serait sorti des ghettos de Lodz pour venir nous vomir dessus à travers le petit écran. Entre les deux, matin, midi et soir, de l'appel : « Au secours le Racisme ! » Du SOS en veux-tu en voilà, j'entends du SOS-Racisme première mouture, estampillé UEJF, la boutique des Julien Rolex et autres Malek Boutik, pleine de ce racisme hébreu rebaptisé antiracisme pour faire sympa.


Né le 23 mars 1955 à Eischen (Luxembourg), Félix Niesche est un poète et écrivain polémiste qui collabore au site Égalité & Réconciliation depuis sa fondation en 2007. D’abord anarchiste, il sera recruté en 1973 après l’éclatement de l’ORA, par la Ligue communiste et devint un « révolutionnaire professionnel ». Mais rapidement il s’oppose au féminisme qui lui semble une destruction de la conscience, un thermidor petit-bourgeois visant à remplacer l'exploitation de l'homme par l'homme, par une immémoriale « oppression des femmes » qui n’existe pas. Ce fut aussi une épuration des meilleurs, la victoire des médiocres. Pour lui la transcendance se devine par cette immuabilité des races d’esprit. Incompris, isolé, il part à la dérive, exerce divers métiers, y compris celui de la paresse. Il lit Nietzsche, Evola, Otto Weininger, son antiféminisme va se cristalliser dans une métaphysique, le phénomène féminisme relevant pour lui de l’ontologie et non pas de l’idéologie. Sa méditation le portera vers la gnose chrétienne marcionite, qu’il tentera plus tard de populariser par un Blog : « Entretiens avec l’abbé Tymon de Quimonte ». Avant son adhésion à E&R, politiquement il se définissait comme une sorte de « Natsbol » (national-bolchevick), à la française. Pamphlétaire il collabore à plusieurs journaux éphémères sous divers pseudonymes. Poète, il a publié à compte d'auteur, plusieurs opuscules : Boulevard des Filles du calvaire, Taedium Vitae, Sonnets pour Caroline ; La Jeune Morte. Poésies qu’Alain Soral redécouvre et publiera en extraits dans le recueil Spleen and strings

Site internet


19
03

Pour la sortie du numéro consacré à Marcel Aymé, la revue amie (et littéraire) Livr’arbitre invite Félix Niesche vendredi 21 Mars 2014 à partir de 20h00 , il y dédicacera "CCCP".

Restaurant " Ratatouille" 168 rue Montmartre 75002 Paris (Possibilité de se resta… Lire la suite

22
01

Composé exclusivement de textes inédits, le dernier livre de Felix Niesche "CCCP & autres Chutes" vient de sortir aux éditions Kontre Kulture.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.