French Melancholy

Album en fichier mp3 320 kbps en téléchargement

Disponible en téléchargement :

Disque 1

1 Swing Me Out (3'51)
2 Nadie (Esta En Mi Lugar) (2'58)
3 Everybody Needs A Star (4'30)
4 Talking To Me (3'00)
5 Orphan Song (2'39)
6 Carole (I'm a loser, i'll never see her naked) (1'11)
7 Echoes (4'03)
8 Monia's Kitty (4'10)
9 Simple Man (4'28)

Disque 2 (Bonus Tracks)

1 I Was Blind (2016 mix) (4'26)
2 She's Fine (2016 Mix) (3'32)
3 Everybody Needs A Star (single version) (3'43)
4 Echoes (single version) (3'54)
5 Swing Me Out (live) (3'48)
6 Five Years (live) (4'05)

Durée totale de l'album : 54'24

Fichier audio MP3 320 kbps


L´histoire de Fireball FC c´est celle d´une bande Freaks allumés qui, à la fin de l'année 2004 décidèrent de réinjecter dans le paysage musical une pop haute en couleur, à l´image des visions de Syd Barrett et branchée sur une bonne veille pédale Fuzz.

Leur 1er Album "Jupiter & Beyond Infinite" (Sorti en octobre 2004), emprunte entre autres les voix reverbées des productions spectoriennes, le côté coquin des Wings (mêlé d'intentions sexuelles pour la touche Glam) le tout recouvert par la touche meddlesque des Pink Floyd.

En mai 2005 le easy Rider de la basse Fuzz, Alexis et le leader de fureur Edward ne tardèrent pas à retrouver un second souffle. Un deuxième album est enregistré, un « double » façon Beatles. Le groupe s'oriente vers le rock cocaïne des Stones, des Faces, de Neil Young (avec Crazy Horse) ou de Gainsbourg, sans laisser de cote la folie décadente des Doors.

Fireball FC c'est donc un coup de tête fait à la pop contemporaine par des joueurs trincamp à la gloire de la bonne époque, une levrette faite à la pop Vintage, une équipe raffinée qui vous fera crier de plaisir, vibrer, transpirer jusqu´à l´évanouissement dès que leur pulls moulants orange entameront le chant des supporter des Trente Glorieuses.