L'effroyable imposture du Rap

187 pages

Réapprovisionnement en cours

Editeur :
Éditions Blanche

Au vu du succès mondial de cette musique, à ce jour la plus écoutée à travers le monde, cet essai critique s'efforce de retracer ce long processus de domination à travers les quarante dernières années et d'exposer ses terribles conséquences sur le tissu populaire : appauvrissement du langage, donc de la pensée, machisme, glorification de la culture ghetto de type US (culte des armes, de la prison, de la consommation de stupéfiants, de la violence verbale), « automythification » d'une jeunesse immigrée conduisant à une victimisation perpétuelle, et à la division des quartiers populaires : les immigrés d'un côté, les « desouche » de l'autre, et les femmes au milieu. Une « déconscientisation » politique à travers l apologie de l'ultralibéralisme et du darwinisme sociétal amenant logiquement à l atomisation de l'individu et au « chacun pour sa gueule », soit la fin de la nation et son glissement vers une société d'hyperconsommation.

Loin de s'arrêter à une simple description, ce livre tente d'analyser et d'expliquer ce processus, tout en ne taisant pas le rôle sombre des principaux bénéficiaires du rap, qui s'avèrent en être aussi les principaux instigateurs : pour des raisons économiques, mais aussi, et c'est le plus inquiétant, pour des raisons idéologiques.


30
10

Farida Belghoul, Mathias Cardet et Albert Ali présenteront ensemble la conférence Les parrains le vendredi 1er novembre 2013 à 19h00 à Lyon.

Pour y assister, une réservation est nécessaire. Celle-ci doit s’effectuer à l’adresse conf69er@hotmail.fret doit mentionner le nombre de places de… Lire la suite

15
10

La maison d’édition Kontre Kulture vous convie à venir rencontrer et faire dédicacer vos livres auprès de ses auteurs le samedi 19 octobre 2013 à partir de 14h00 et jusqu’à 17h30, au théâtre de la Main d’Or, 15 passage de la Main d’Or, Paris 11e.

Venez rencontrer, Mario… Lire la suite

25
08

E&R Aquitaine a la plaisir de vous informer que le samedi 7 septembre 2013 à 19h, Farida Belghoul et Mathias Cardet donneront une conférence sur le thème : Arnaque du rap, arnaque de l’antiracisme à l’Athénée municipal de Bordeaux (place Saint-Christoly).

Entrée : 5 €.

Lire la suite
11
06

Samedi 15 juin 2013 à 19h, E&R Lorraine recevra Mathias Cardet et Kimto Vasquez pour une conférence à Nancy.

Ils décrypteront le phénomène du "rap", ses dessous, ses implications et ses manipulations.

Inscriptions obligatoires : conf.cardet.kimto@gmail.com

Entrée : 5 &e… Lire la suite

26
05

Excellente nouvelle concernant le procès contre Pierre Bellanger, Vortex et Telefun. La relaxe a été prononcée par le tribunal.

Pierre Bellanger est le fondateur et actuel PDG de la radio Skyrock. Il poursuivait Salim Laïbi notamment pour diffamation.

Lire la suite
22
02

La dernière sortie Kontre Kulture, l’Effroyable Imposture du Rap tombe assez bien au moment où le tapage médiatique autour du Rap Game bat son plein.

Son auteur, Cardet, s’est appuyé intelligemment sur les travaux néo-marxistes de Michel Clouscard. En effet, celui-ci développe déjà… Lire la suite


La dernière sortie Kontre Kulture, l’Effroyable Imposture du Rap tombe assez bien au moment où le tapage médiatique autour du Rap Game bat son plein.

Son auteur, Cardet, s’est appuyé intelligemment sur les travaux néo-marxistes de Michel Clouscard. En effet, celui-ci développe déjà en 1981 dans le Capitalisme de la séduction, la théorie selon laquelle la culture populaire américaine des années 50 et 60, a été récupérée par l’idéologie libérale libertaire pour promouvoir le capitalisme d’après guerre.

Alors que Michel Clouscard appuyait son ouvrage sur des bases anthropologiques d’où découlait le concept « d’animation machinale », Cardet s’est intéressé plus particulièrement au contexte idéologique des luttes d’émancipation afro-américaines et de leur récupération intellectuelle par la New Left.

La Nouvelle Gauche, sorte de NPA américain des années 60 et 70, s’appuie alors sur les théories du penseur hédoniste Herbert Marcuse pour populariser l’idée du marxisme libertaire au sein de la communauté noire. Au même moment, une autre subversion est déjà active par l’intermédiaire du projet Cointelpro développé par le FBI de J.Edgar Hoover.

Cet encadrement de la jeunesse afro-américaine se concrétisera par l’arrivée d’une nouvelle culture populaire incarnée au départ par Afrika Bambaataa de la Zulu Nation dont le slogan fut « Peace, unity and having fun ». Apparaît alors une ribambelle d’acteurs, de producteurs, d’usuriers et d’artistes tels que Russell Simmons, Rick Rubin, Lyor Cohen, Steve Rifkind, Jerry Heller, Morris Levy comptable du clan Genovese... qui vont constituer progressivement le nouveau noyau culturo-mondain derrière l’industrie du rap.

Une émulation va naître parmi cette toute nouvelle élite pour créer progressivement les fondamentaux capitalistes toujours d’actualités : le street wear, le rap indépendant, le gangsta rap, le street marketing, le rap game.

Quelques happy-few français de passage à New-York, dont le journaliste Bernard Zekri (ancien directeur en chef des Inrocks jusqu’à son éviction par Audrey Pulvar), vont exporter ce nouveau modèle économique en France quelques années plus tard.

Cardet a la légitimité de l’auditeur (du « pointé » comme il l’écrit dans sa préface). Il est par ailleurs issu d’une fratrie surnommée les blacks dragons, qui ont longtemps été les gardiens du temple de la culture hip hop en France, tout en étant chasseurs de skins.

Le troisième acte de l’ouvrage est une démonstration très convaincante de la puissance de récupération des cultures populaires par l’industrie du narcissisme. Nous vous laissons découvrir par vous-même la symbolique choisie par l’auteur pour étayer sa théorie.

 

Lire la fiche

Commentaires

Parler de rap de manière aussi généralisé n'a pas de sens.Les grands artistes ,les grands musiciens, les grands hommes sont rares.Peut-on comparer l’œuvre d'un Public Enemy, d'un Gang Starr ou d'un MC Solaar à celle d'un Booba ? Rap Music veut dire musique parlé.Comme dans la musique chantée, il y existe différents style musicaux.Ca va du Funk au Jazz en passant par le Reggae ou d'autres genres.Dans le commerce de la musique, ce qui fait vendre est souvent ce qui peut créer la polémique chez les jeunes.On a encouragé le Sex Drugs and Rock n' Roll à une période,le Punk et ses héros shootés à l héroïne,les Beatles et le LSD,le reggae et les joints.Aujourd'hui c'est sex drugs rap guns.L'industrie musicale utilise toujours les mêmes ressorts pour parvenir à ses fins.

Livre très interessant que j'ai lu très vite!
Le début peut être lourd et paraitre trop long mais c'est un mal necessaire pour poser les bases avant de démarrer l'histoire du rap, ou du hip-hop plus généralement.
Pour le reste, il écrit comme il parle. J'avais l'impression de converser.
Ce livre est très interessant car il permet d'identifier des protagonistes d'horizons divers qui au départ n'ont rien à voir avec le RAP, mais c'était eux qui "tenaient" le manche. Alors on peut se demander comment certains tubes de l'époque avaient des paroles obscènes et passaient sur toutes les ondes radios de grande écoute! Ca fait reflechir...
Je ne regarde plus mes vinyls comme avant...

Le livre sera dispo quand?

Un livre très intéréssant que je conseille bien évidemment à tous. Il est assez accessible car bien expliqué. Beaucoup de contenu factuel et argumentatif ont permis d'aboutir à un raisonnement non seulement cohérent mais convaincant !

je viens juste de finir la lecture de ce livre , tout d'abord je remercie l'auteur pour cet engagement courageux , moi perso j'ai jamais aimé cette variété de music mais j'ai vu les ravages provoqué par le rap chez les jeunes faible d'esprit j'incite tout le monde a libérer ses oreilles de ce poison qui appauvri et détruit le cerveau intellectuel et spirituel et nourrit le cerveau matériel ....comme dit cardet a la fin du livre , le rap tue .

Pour tout ceux qui s'intéressent au sujet du rap et plus particulièrement a ceux qui écoute et qui ont grandi avec ce courant dans les oreilles (j'en fais parti) je vous conseille fortement la lecture de ce bouquin!
Facile a lire, on dévore les pages les unes après les autres pour s'apercevoir au final que le rap (game) est une énorme mascarade, un abrutissement de masse (qui est au passage très juteux) voulue par nos oligarchies....

Pour Carla, je crois pas que ce livre soit vendu par la Fnac, les raisons toujours les memes il faudrait quand meme pas contribuer a éveiller l'esprit critique de la population.
Pour ce qui est des achats sur internet je comprends ta réticence mais ce site est sécurisé et pour ma pars je n'ai jamais eu de soucis.

Le livre semble intéressant. Mais pq ne le trouve-je pas chez Fnac? Je n'aime pas trop l'idée d'acheter en ligne, pour être fiché après. Pas libertaire, ni parano, juste besoin de calme et de vérité. On a la vie pour trouver

Livre excellent que je recommande de lire avec les conférences vidéos sur youtube pour être totalement immergé. Par contre énorme carton rouge pour un détail, plus particulièrement dans la page "avertissement au lecteur". Mettre KRS-One dans la liste des rappeurs authentique, c'est une blague j’espère ? KRS-One, c'est celui qui a rédiger "l'évangile du hip hop", ouvrage qui dit clairement que le hip hop est une religion, que les adeptes sont les hip hoppeur, que les humains doivent se considérer comme des Dieu. J'aimerai bien avoir des explications de l'auteur au sujet de ce rappeur

bonjour
je vous invite a écouter assassin ou dee nasty ... etc
comme beaucoup de chose dans ce monde le RAP c'est fait happer par... appelé ca comme vous voulez... mais je dirais simplement le Mal.
Je suis entièrement d'accord avec zektar (qui a commenté plus haut).
bises a tous, lyly

J'ai moi-même fais du rap pendant 10 ans. Entre les scènes, les studios, les soirées, les contacts, le monde de la nuit ... Difficile de faire comprendre aux autres qu'on veut rester "soi-même". J'étais auteur/compositeur/interprète, je voulais faire un rap qui me ressemble, un rap honnête et sincère ... mais entouré de loups ça ne peut pas marcher. Entouré de zozos qui aiment le Rap Game ... j'avais l'air seul autour de tout ce monde. On m'a pris pour un fou à plusieurs reprises et j'ai décidé de me retiré de ce milieu loufoque ... puis vint "L'Effroyable Imposture du Rap" je l'ai dévoré en une nuit et je l'ai lu à deux reprises. Cela m'a remonté le moral et m'a bien confirmé une chose ... les fous et les tapins c'est bien ceux qui font et qui aiment le Rap Game pas les autres. Ouvrage Puissant.

Explique très bien ce qu'est le rap et comment celui ci représente les population dite "guetto". Mais il ne faut pas s'enfermer dans un amalgame, et c'est en parlant a ceux qui pratique cette musique que j'en parle. Ce livre parle de ce qu'est le rap en lui même, dans le monde réel, et son esprit dans sa conception. Mais, à la manière d'un alphabet, certains arrive toujours avec de bonne intention a en faire quelque chose de bien modelé, avec un message honnête. Mais ceci reste un alphabet perverti, possédant un objectif propre. C'est ainsi que la forme est indépendante de son esprit, et que l'image qu'elle renvoie sera toujours la même. J'aurai plus envie de vous dire de profiter de votre talent dans un autre style de musique, un autre alphabet, qui ne fera ni de mal a la société, ni mal avant tout a l'intégrité de votre esprit critique.

Un livre très instructif qui retrace très précisément les origines du rap et pourquoi c'est passé de "message à envoyer" à "pompe à fric". C'est vrai que tout être humain doté d'une certaine logique devrait se demander "Pourquoi appelle-t-il les pauvres à sortir de la misère alors qu'il a une grosse chaîne en or, qu'il promeut la drogue, la prison et l'anti-flic et qu'il roule en Mercedes".

Malheureusement, qui n'aime pas le rap est un sous-évolué qui ne s'adapte pas à la Sainte-Modernité. C'est ça l'exemple qu'on doit donner à nos enfants? De la m**** en boîte, de la cacophonie musicale, et encore, employer cet adjectif est une insulte à la vraie musique. Le rap n'est rien d'autre qu'un moyen de subversion, pour occuper les esprits faibles et entièrement conditionnés dans la société de consommation qui nous a été instaurée de force.

De la part d'un ancien fan de rap, ce livre noir livre pas mal de secrets auxquels le lecteur ne croyait pas découvrir. Merci beaucoup à l'auteur de nous faire partager son enquête et merci à Blanche et à KontreKulture de nous permettre de le lire!

C'est curieux, mais le même phénomène est apparu au début du rock n' roll. essayer de mettre la jeunesse et sa culture musicale en bouc-emissaire n'a jamais fait avancer les choses. juste une population vieillissante qui a du mal à accepter un changement de société.

j'invite les gens à s'intéresser à la Zulu Nation. A son message originel et ses convictions. C'est le rap médiatique et l'appat du gain de certains artistes qui a conduit le Hip Hop à sa perte. Le rap n'est pas représentatif du Hip Hop, c'en est une branche. Et malheureusement cette branche est pourrie par l'argent. Si Monsieur Cardet connait si bien ce mouvement comme il le prétend, il devrait savoir qu'etre membre d'un gang va à l'encontre des valeurs de la Zulu Nation. Dénoncer et faire la meme chose ou pire n'est pas respectable. Rien ne l'a empéché à suivre ou défendre ces valeurs.

Livre très instructif sur le Rap, cette musique outre-atlantique, qui, après la lecture complète et la fermeture de ce livre, m'a fait comprendre que j'ai été baisé comme l'auteur.
Une chose est sure, je n'écouterai et ne chanterai plus de refrain de Rap de la même manière voire plus du tout.
Je réfléchirai à deux fois avant d'en acheter et d'en écouter de la musique tant les artistes sont hypocrites à souhait.
Un livre que chaque banlieusard devrait avoir lu et avoir à son chevet pour sortir de cette déculturation de masse. J'espère que l'auteur en sortira un plus documenté et argumenté.
Mais sinon, très bon travail dans l'ensemble.

Livre fort instructif sur le pourquoi de l'émergence de certains artistes , le réseaux à l'oeuvre... Je ne regarderais plus mes piles de CD de la même manière.

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.