La Controverse de Sion

604 pages

En stock

Editeur :
Lire Rend Libre

Douglas Reed (1895-1976) est un journaliste et essayiste anglais. Engagé volontaire dans l'armée britannique pendant la Première Guerre Mondiale, il sera correspondant du journal The Times en Allemagne pendant les années 30 avant de couvrir l'actualité depuis différentes capitales européennes . En 1948, après la Seconde Guerre Mondiale qu'il passa en Angleterre, il s'installe à Durban en Afrique du Sud.

Écrit en 1956 mais publié pour la première fois en 1978 seulement, "La Controverse de Sion" retrace l'histoire du judaïsme et du peuple juif depuis les temps bibliques jusqu'à la création d'Israël.

(Ouvrage dans sa version intégrale)
 


Douglas Lancelot Reed (1895-1976). C’est l’un des lieux communs de l’Histoire que de dire que des circonstances défavorables ne sont pas un obstacle pour les hommes d’énergie et de compétence remarquables. Douglas Reed, qui se décrivait lui-même comme « relativement peu instruit », débuta dans la vie comme garçon de bureau à l’âge de 13 ans et devint employé de banque à 19 ans avant de s’engager au début de la Première Guerre mondiale. On pouvait difficilement imaginer une formation moins prometteuse pour un homme destiné à être l’un des plus brillants analystes politiques et écrivains de voyage du siècle. Il avait déjà 26 ans quand il arriva au Times de Londres en 1921 en tant que téléphoniste et employé de bureau ; et c’est à 30 ans qu’il arriva finalement au journalisme en tant que secrétaire de la rédaction. Ensuite, plus rien n’arrêta ce retardataire de la profession. Trois ans plus tard, il devint assistant correspondant au Times à Berlin avant de partir pour Vienne en tant que correspondant en chef pour l’Europe centrale. Reed rompit avec le Times en octobre 1938, presque en même temps que l’apparition d’un livre qui devait lui gagner un succès mondial instantané : Insanity Fair, un mélange plaisant d’autobiographie et d’histoire contemporaine. Suivit un an plus tard un autre best-seller à succès, Disgrace Abounding. D’autres best-sellers se succédèrent rapidement : A Prophet at Home, All Our Tomorrows, Lest We Regret, Somewhere South of Suez et Far and Wide. Reed fut virtuellement banni par les éditeurs et les libraires de l’establishement, mais il émergea de sa retraite forcée en 1966 en tant qu’écrivain, avec The Battle of Rhodesia, suivi par The Siege of Southern Africa en 1974, Behind the Scene (une nouvelle édition de la Seconde Partie de Far and Wide) et The Grand Design, publiés en 1976 et 1977.


07
11

L’équipe d’E&R Alsace accueillera Sébastien Jean le samedi 19 novembre 2016 à 19h à Mulhouse pour une conférence intitulée « Démythification de l’Illuminati ».

 

Réservations : confe… Lire la suite

21
12

Douglas Reed (1895-1976) est un journaliste et essayiste anglais. Engagé volontaire dans l'armée britannique pendant la Première Guerre Mondiale, il sera correspondant du journal The Times en Allemagne pendant les années 30 avant de couvrir l'actualité depuis différentes capitales européen… Lire la suite


Commentaires

"Dans La controverse de Sion, l'auteur s'emploie à démontrer qu'un projet biblique cherche à être atteint par un groupe politique, dont l'idéologie est celle de l'Ancien Testament. Ce projet consiste à détruire toutes les nations, pour mettre un gouvernement mondial en place. Pour appuyer ses propos, Douglas Reed se base sur l'Ancien Testament (qui est selon lui le document le plus vieux où le projet est exposé), sur les écrits de Joseph Kastein, Augustin Barruel, John Robison et d'autres de l'époque de la Révolution française (ainsi que sur les travaux de Nesta Webster), puis sur les Protocoles des sages de Sion, et de nombreux documents du XXe siècle, comme le Journal du major Jordan ou celui de James Forrestal."

Bonjour,

Est-ce un livre qui analyse et reproduit les protocoles des sages de Sion (appelé aussi, "la controverse de Sion") ? le titre est ambiguë... sinon avez-vous un livre sur les protocoles aux Editions kontre kulture

Cordialement

Bonjour,

J'hésiter à acheter "La controverse de Sion" sur votre site, cependant son nombre de pages est différent de votre ancienne édition. Avez vous supprimé des passages du livre par rapport a votre édition précédente ? (Couverture orange)

Cordialement

Ouvrage dans sa version intégrale.

Dommage que chaque livre ne dispose pas d'une photo - livre ouvert - en sus de la couverture, cela permettrait de se rendre compte de la grosseur de la police et de la blancheur du papier.
En effet, j'ai l'impression que les éditeurs n'imaginent pas un instant qu'il est de plus en plus difficile pour la clientèle des plus de 60 ans (et oui,il y en a !..) de pouvoir lire les éditions modernes en raison des faits ci dessus exposés ?..
Les pages sont souvent trop blanches et aveuglantes et les caractères beaucoup trop petits. Je ne dis pas que c'est les cas sur les livres édités par "E & R" mais en raison de cette crainte, je ne me suis pas encore décidé à en acheter un alors qu'un quinzaine m'intéressent.
Les "anciens" vous remercient par avance de votre diligence à leur égard !..

Bonjour
Est-ce la version intégrale?
Merci pour votre réponse.

Bonjour
Ets-il possible d'avoir la version présentée par Monsieur Soral et Kontre Kulture, dans une vidéo appelée "les vacances avec Kontre kulture"? Merci.

Marrant y'a une belle coquille sur mon édition! L'avertissement au lecteur fait référence à "La France juive"! Avec un ton des plus ironiques! J'ai l'édition kontrekulture et cette dernière de "Lire rend libre", et la différence du nombre de pages provient de 3 facteurs : les pages sont plus grandes, y'a plus de texte par pages, et notamment les marges sont plus resserrées, la police de caractère me semble à peine plus petite que l'édition KK. Je l'ai pas encore relue mais je vois pas pourquoi ce serait une version caviardée. Dans ce cas, KK aurait très bien pu le rééditer lui-même...

C'est à SORAL de nous dire si c'est la version intégrale. Car la sienne que j'ai depuis plus d'un an est à ma connaissance toujours interdite.

L'ancien avoisinait les 750 pages, celui-ci en a 200 de moins. Quelle est la différence s'il vous plait ? Je voudrais me le procurer, mais je voudrais la version complète. Pas de censure.

Bonjour, ouvrage dans sa version intégrale. La différence du nombre de pages provient de 3 facteurs : les pages sont plus grandes, y'a plus de texte par pages, et notamment les marges sont plus resserrées, la police de caractère est à peine plus petite que l'édition KK.

 

Ce livre est une bombe.
La campagne de censure qui a persécuté Kontre Kulture au sujet de 5 ouvrages visait certainement celui de Douglas Reed, sans toutefois l'évoquer : il est des silences qui font sens.
Je classe cet ouvrage parmi les 10 plus importants qu'il m'ait été donné de lire, pour ne pas dire le premier. Il faudrait pouvoir recouper la première partie mais, hélas, l'étude des religions sous l'angle historique est confinée à un public des plus restreints puisque les ouvrages ne bénéficient d'aucune réclame et, il faut le déplorer, le public apte à les recevoir objectivement est des plus limités quantitativement. Il est bien difficile, sinon impossible, de désaliéner un croyant contre son gré !
Bref, Douglas Reed nous a concocté un fantastique remède contre l'aliénation à la religion de la Shoah, un véritable instrument de combat contre l'arme de destruction massive des peuples qu'est la culpabilisation, méthode principale employée par les ennemis du genre humain pour nous asservir.
" Les peuples se relèvent de tout, sauf du consentement à leur déshonneur"... a dit un certain Napoléon, citation peut-être fautive dans la forme mais pas sur le fond : La controverse de Sion fourmille d'arguments historiques pour refuser d'endosser la responsabilité collective de faits prétendument historiques sur lesquels les historiens sérieux se pencheront tôt ou tard.
Et le plus tôt sera le mieux.
Je suis ravi de voir ce livre à nouveau en vente chez Kontre Kulture.

On voudrait quelques infos sur ce livre svp.
Lire Rend Libre, possède-t-il un site ?
C'est la version non censurée ?
Qui est l'auteur de la traduction ?

L'une des plus grandes oeuvres que j'aie pu lire.
Majeur...
Sourcé, détaillé, un livre d'histoire, de politique... édifiant!!!
Je l'ai chez un autre éditeur.
Je conseille à tous de se le procurer, de le lire, de prendre des notes, de le méditer.
Voyage dans le temps, l'espace et la pensée.
Magnifique

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.