La Marche irrésistible du Nouvel Ordre mondial

Réapprovisionnement en cours

Editeur :
François-Xavier de Guibert

Toutes les époques ont leur idéologie. En ce début du XXIe siècle, le seul débris qui surnage après un siècle chaotique et tragique, c'est le mondialisme. Dans l'esprit de ses promoteurs, bien au-delà d'une coopération mondiale nécessaire et légitime, il s'agit d'abattre toutes les cloisons, et d'abord nationales, afin d'aboutir d'emblée à ce fameux village global décrit par le sociologue canadien Herbert Marshall McLuhan.

Comme le dit Guy Sorman : « Le monde est ma tribu. » Le but est de créer de grands blocs géo-économiques standardisés européens, nord-américains, sud-américains, asiatiques, etc., au sein desquels les nations seront broyées et dont la réunion constituera l'armature d'une gouvernance mondiale.

Comme le rappelle Jacques Attali dans son ouvrage Dictionnaire du XXe siècle : « Après la mise en place d'institutions continentales européennes, apparaîtra peut-être l'urgente nécessité d'un gouvernement mondial. Ainsi, ces blocs corsetés par la même idéologie et dont les populations auront été au préalable alignées dans leur structure mentale sur les critères édictés au sommet, accoucheront d'une humanité unie, interchangeable et nomade. Cependant, l'aboutissement de ces ambitions longtemps prophétisées devra passer par des étapes bouleversant les structures politico-économiques des sociétés, qui ne seront pas sans conséquences militaires. Dans ces événements, la vie humaine comptera peu. »

D'ores et déjà, avec la mort probable de la Belgique, les réveils régionalistes en Espagne et en Italie, l'Europe de Bruxelles qui a programmé depuis longtemps la mise sous tutelle, sinon la destruction des nations, risque d'être exaucée dans ses entreprises au-delà de ses espérances. De leur côté, à travers le sanglant bourbier irakien, les États-Unis préparent activement la recomposition du Moyen-Orient...

La tour de Babel tiendra-t-elle ?


Pierre Hillard est docteur en sciences politiques. Il enseigne la géopolitique dans différentes écoles (commerce, journalisme, ...). Le système le vire parfois. Cependant, l'auteur reste fidèle à ses idées. Il est assuré de ne jamais devenir riche. Ses ouvrages traitant du mondialisme exposent les origines religieuses, politiques et économiques conduisant à l'établissement d'un nouvel ordre mondial. Pour Pierre Hillard, malgré l'apparente force du système, celui-ci terminera par un échec comme la Tour de Babel.


17
11

E&R Haute-Savoie recevra Pierre Hillard et Vincent Lapierre le samedi 26 novembre 2016 à 14h pour une conférence intitulée « Du Roi très chrétien à Hugo Chàvez ».

 

Égalité & Réconciliation section Haute-Savoie poursuit son cycle de conf&eacu… Lire la suite

18
04

L’équipe d’E&R Pays de la Loire recevra Alain Escada à Nantes le samedi 23 avril 2016 à 17h pour une conférence sur le thème de la résistance au Nouvel Ordre mondial.

 

Réservations : conference.nantes@outlook.fr

Lire la suite

Commentaires

Je remercie Kontrekulture pour son efficacité édifiante; merci à monsieur Soral pour son courage et son ouverture d'âme, en lui je retrouve cet esprit Christique dans lequel en tant que musulman je me retrouve chez moi auprès de mes soeurs et frères amoureux de la vérité.

Et si nous étions tous plus ou moins influencés par les livres d'anticipation ?

L'anticipation n'a jamais prévu ce phénomène planétaire qui englobe autant d'enjeux (économique, commercial, financier, politique, militaire) dans sa mesure globale et aussi précise, ni même annoncé l'impact irréversible sur le devenir des nations, des peuples, de l'humanité. Nous sommes (Hélàs ?) bien au-delà de tous ce qui a pu être écrit ou pensé dans le registre pourtant vaste de la SF.

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.