La Marche rouge – Les enfants perdus de l'Hôpital général

270 pages

En stock

Editeur :
Kontre Kulture

En mai 1750, une rumeur persistante faisant état d'enlèvements d'enfants mit Paris en émoi. Les gens disaient que des agents de police déguisés s'emparaient d'enfants et d'adolescents et les envoyaient à l'Hôpital général. Des émeutes graves éclatèrent, des commissariats furent incendiés et des gardes tués. La répression de cette « Marche rouge » fut sévère et se solda par des condamnations à mort. Mais qu'était donc cet Hôpital général de sinistre réputation ? Fondé en 1656 par Louis XIV, il était destiné d'abord à résoudre le problème de la mendicité par le « renfermement » des mendiants. Mais très vite cet établissement laïque géré par le parlement de Paris fut également utilisé pour enfermer d'autres catégories de population : les prostituées, les ivrognes et bientôt les enfants abandonnés ou confiés à l'institution par des parents sans ressources, puis ceux qui traînaient dans les rues où simplement y jouaient... Pour en savoir plus sur le sort fait à ces enfants disparus, Marion Sigaut s'est plongée dans les riches archives de la Salpêtrière qui, avec Bicêtre et La Pitié, formait l'Hôpital général. Outre les conditions de vie inhumaines qui y régnaient, elle éclaire les terribles scandales qu'étouffèrent les dirigeants de l'établissement. Se pourrait-il que la rumeur d'un commerce d'enfants ait eu un fondement ? Que sont vraiment devenus les enfants perdus de l'Hôpital général ? Furent-ils livrés à des libertins qui en usaient en toute impunité ? Furent-ils vendus à la Compagnie des Indes pour peupler la colonie du Mississippi ? Autant de questions auxquelles Marion Sigaut, dans une enquête passionnante, tente d'apporter une réponse.

Née en 1950 à Paris, Marion Sigaut est une historienne et écrivain française, spécialiste du XVIIIe siècle.


Marion Sigaut, née le 2 juin 1950 à Paris, est historienne et romancière. Résidant en Bourgogne, elle écrit depuis l'automne 2011 des articles de vulgarisation historique sur l'absolutisme royal et ses opposants, De la centralisation monarchique à la révolution bourgeoise, sur le site Égalité et Réconciliation. Ses cinq premiers livres sont des récits autobiographiques relatant sa vie en Palestine occupée. En 2001, Marion Sigaut reprend ses études d'Histoire. Titulaire d'un troisième cycle à l'Université de Paris VII, elle publie en 2008 La Marche rouge, les enfants perdus de l'Hôpital général et en mars 2010, Mourir à l’ombre des Lumières, l’énigme Damiens. En décembre 2010 paraît Le Mystère du tableau de David. En 2012, KontreKulture édite un de ses premiers romans 'Du Kibboutz à l'Intifada'.



20
02

E&R Franche-Comté, E&R Alsace et E&R Lorraine recevront Marion Sigaut à Belfort, Strasbourg et Metz respectivement les 24, 25 et 26 février 2017 pour trois conférences distinctes.

 

Réservations

Les réservations sont obligatoires. Merci de communique… Lire la suite

01
12

E&R Île-de-France a le plaisir d’inviter les auteurs des éditions Kontre Kulture au Théâtre de la Main d’or à Paris le samedi 10 décembre 2016 de 15h à 18h pour rencontrer leurs lecteurs et dédicacer leurs ouvrages.

 

Seront pr… Lire la suite

05
10

Dans le cadre de la 35ème session « Adrénaline » de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, l’historienne Marion Sigaut donnera une conférence à Meylan, dans la région grenobloise, le samedi 8 octobre 2016 à 20h30 sur le thème : &laqu… Lire la suite

13
06

La 8ème édition du Bal des Quenelles aura lieu le samedi 18 juin 2016 à 18h à Saint-Lubin-de-la-Haye (Eure-et-Loir).

L’événement est organisé par Dieudonné, les Productions de la Plume et la Ligue internationale pour la paix, en partenariat avec ERTV et les éditions Kontre Kult… Lire la suite

24
05

À l’occasion de la réédition de La Marche rouge de Marion Sigaut chez Kontre Kulture, E&R Avignon et Nice recevront Marion Sigaut et Claire Colombi les 28 et 29 mai 2016 pour deux conférences sur le thème « Des enfants trouvés de l’H… Lire la suite

02
05

Marion Sigaut nous entraîne dans une étrange affaire qui s’est déroulée au dix-huitième siècle et son récit historique prend quelque peu la forme d’une intrigue policière mêlée de scandale politique et d’activités de groupes occultes.

Une rumeur persista… Lire la suite

30
03

En mai 1750, une rumeur persistante faisant état d'enlèvements d'enfants mit Paris en émoi. Les gens disaient que des agents de police déguisés s'emparaient d'enfants et d'adolescents et les envoyaient à l'Hôpital général. Des é… Lire la suite


Commentaires

Est-ce que quelqu'un peut me renseigner? J'ai acheté il y a 2 ans un autre livre de Marion Sigaut (Les Enfants de l'hôpital général). Est-ce que "La Marche rouge" est l'édition Kontre Kulture de ce même livre ou un autre volet avec d'autres informations et une enquête différente ? merci

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.