Le Salut par les Juifs

127 pages

En stock

Editeur :
Kontre Kulture

Léon Bloy (1846 - 1917) est un romancier et essayiste français. Élevé par un père franc-maçon et une mère fervente catholique, il s’éloigne de la religion durant son adolescence et, en révolte contre la société, se rapproche des idées de Blanqui. Mais quelques années plus tard, sous l’influence de son ami Barbey d’Aurevilly, il retrouve la foi, dénonce l’illusion du Progrès et de l’égalitarisme, s'alarme de l’effondrement spirituel d’une société en cours de laïcisation. Un séjour à La Salette et sa rencontre avec l’abbé Tardif de Moidrey donneront à son engagement spirituel une tournure mystique qui lui fera rechercher un « symbolisme universel » dans toute chose. En quête d’Absolu, il postule la dimension transcendante de l’histoire dans laquelle s’accompliraient les révélations divines énoncées dans les Saintes Écritures.

C’est dans cet esprit qu’en 1892 Léon Bloy publie, en réponse à  La France juive  d’Édouard Drumont,  Le salut par les Juifs. Il lui reproche de « prêchailler à la petite semaine », de se dire catholique sans toutefois mépriser « les spéculations ou les manigances financières », d’avoir sottement abaissé la question d’Israël « jusqu’au niveau cérébral des bourgeois les plus imbéciles ». Il ne s’agit donc pas pour lui d’attaquer Édouard Drumont sur son antisémitisme - ne dit-il pas lui même : « La sympathie pour les Juifs est un signe de turpitude, c’est bien entendu. Il est impossible de mériter l’estime d’un chien quand on n’a pas le dégoût instinctif de la Synagogue. Cela s’énonce tranquillement comme un axiome de géométrie rectiligne, sans ironie et sans amertume » ? Il s’agit de se placer à un autre niveau, bien au-dessus, là d’où l’on peut saisir l’histoire dans sa globalité et comprendre la raison profonde des événements qui la traversent. Il voit dans cette cohérence qui lui apparaît alors, le rôle particulier du peuple juif, mal nécessaire pour l’accomplissement de l’Homme, car « Israël est la croix même sur laquelle Jésus est éternellement cloué  ; il est donc le peuple porte-salut, le peuple sacré dans la lumière et sacré dans l'abjection, tel que l'ignominieux et resplendissant gibet du Calvaire.  » Pour Bloy, tout part et tout revient vers la Croix ; après avoir relevé que dans les livres sacrés l’Argent est synonyme de la Parole de Dieu et que les Juifs, dépositaires anciens de cette Parole, l’ont crucifiée lorsqu’elle s’est incarnée dans le Christ, il note qu’ils poursuivent le simulacre de ce sacrifice « pour accomplir leur destin et ne pas errer sans vocation sur la terre » car, bien que ce soit par un décret divin que les Juifs posséderaient la plus large part des biens de ce monde, « qu’en font-ils ? Ce qu’ils font de l’argent, je vais vous le dire, ils le  crucifient  [...] parce que c’est la manière juive d’exterminer ce qui est divin. »

Ainsi, le peuple mosaïque est l’épreuve qui contraint le monde au dépassement pour réaliser le dessein de Dieu : « L’histoire des Juifs barre l’histoire du genre humain comme une digue barre un fleuve, pour en élever le niveau,  » Pour Bloy, « la société chrétienne est empuantie d’une bien dégoûtante engeance », mais c’est parce que celle-ci est «  perpétuelle  par la volonté de Dieu ». Le Juif errant est alors la manifestation sans cesse rappelée aux hommes des conséquences de la colère divine, l’instrument de la réalisation de la prophétie, la condition douloureuse de la progression de l’humanité vers la Rédemption, et c’est en cela qu’il doit être élevé au rang du sacré.




16
07

Par décision de justice du 13 novembre 2013, les éditions Kontre Kulture ont été condamnées à caviarder les ouvrages suivants : Le Juif international d’Henry Ford, La France juive d’Édouard Drumont, Le Salut par les juifsde Léon Bloy et La Controverse de… Lire la suite

14
11

Le juge des référés de Bobigny a condamné ce mercredi 13 novembre 2013 Alain Soral et les éditions Kontre Kulture à retirer de la vente un livre et à en censurer quatre autres.

Anthologie des propos contre les Juifs, le judaïsme et le sionisme de Paul-Eric Blanrue est donc totalement interdit &… Lire la suite

19
09

Camarades,

L’assignation en référé de la LICRA contre Kontre Kulture et Alain Soral a été reporté au vendredi 20 septembre 2013 à 11h30 devant le TGI de Bobigny, à la demande de notre avocat.

Pour rappel, la LICRA demande l’interdiction de 5 ouvrages Kontre Kulture :

Lire la suite
27
06

La LICRA assigne en référé Alain Soral ainsi que la SARL Culture Pour Tous (Kontre Kulture), devant le Tribunal de Grande Instance de Bobigny, suite à la publication aux éditions Kontre Kulture de :

- La France Juive d'Edouard Drumont (collection Les InfréKentables) - Le Salut par les Juifs de L… Lire la suite


Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.
1 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.