Nous n'attendrons plus les barbares

171 pages

En stock

Editeur :
Kontre Kulture

Nous n'attendrons plus les barbares - Culture et résistance au XXIe siècle

Jure George Vujic est un écrivain franco-croate, avocat et géopoliticien, diplômé de la Haute école de guerre des forces armées croates. Directeur de l’Institut de géopolitique et de recherches stratégiques de Zagreb, il contribue aux revues de l’Académie de géopolitique de Paris, à Krisis et à Polémia. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de la géopolitique et de la politologie.

Illustré par des vers du poète grec Constantin Cavafy, En attendant les barbares, J. G. Vujic entame son propos par un constat terrible : les barbares, que la Rome décadente attendait comme une forme de délivrance, qui étaient « une sorte de solution », ne viendront pas car ils sont déjà là, « établis et bien présents dans toutes les structures de la société dite civile, dans les médias, dans les institutions politiques et culturelles ». Le constat est pire encore : les barbares sont en nous, il ont « colonisé le mental, l’imaginaire individuel et collectif européen ». Ils ont été « une sorte de solution » aux différentes crises, culturelles, idéologiques et surtout économiques que le siècle passé a traversées. Mais cette « solution » s’est faite contre les peuples, contre leurs identités profondes, contre leurs âmes, en brisant les liens qui les enracinaient dans une histoire, dans une religion, dans une culture. Et c’est précisément parce que nous sommes devenus ces barbares que la refondation de la société ne pourra se faire que par une refondation de l’esprit, au travers d’une contre-culture authentiquement résistante, antithèse de la culture dominante prétendument émancipatrice, mais en réalité mortifère et au service du marché, et qui, sous couvert de libération, détruit toutes les valeurs qui ont forgé l’ossature de l’humanité.


Jure George Vujic est un écrivain franco-croate, avocat et géopoliticien, diplômé de la Haute école de guerre des forces armées croates. Directeur de l’Institut de géopolitique et de recherches stratégiques de Zagreb, il contribue aux revues de l’Académie de géopolitique de Paris, à Krisis et à Polémia. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de la géopolitique et de la politologie.

Illustré par des vers du poète grec Constantin Cavafy, En attendant les barbares, J. G. Vujic entame son propos par un constat terrible : les barbares, que la Rome décadente attendait comme une forme de délivrance, qui étaient « une sorte de solution », ne viendront pas car ils sont déjà là, « établis et bien présents dans toutes les structures de la société dite civile, dans les médias, dans les institutions politiques et culturelles ». Le constat est pire encore : les barbares sont en nous, il ont « colonisé le mental, l’imaginaire individuel et collectif européen ». Ils ont été « une sorte de solution » aux différentes crises, culturelles, idéologiques et surtout économiques que le siècle passé a traversées. Mais cette « solution » s’est faite contre les peuples, contre leurs identités profondes, contre leurs âmes, en brisant les liens qui les enracinaient dans une histoire, dans une religion, dans une culture. Et c’est précisément parce que nous sommes devenus ces barbares que la refondation de la société ne pourra se faire que par une refondation de l’esprit, au travers d’une contre-culture authentiquement résistante, antithèse de la culture dominante prétendument émancipatrice, mais en réalité mortifère et au service du marché, et qui, sous couvert de libération, détruit toutes les valeurs qui ont forgé l’ossature de l’humanité.


26
11

Jure George Vujic est un écrivain franco-croate, avocat et géopoliticien, diplômé de la Haute École de guerre des forces armées croates. Directeur de l’Institut de géopolitique et de recherches stratégiques de Zagreb, il contribue aux revues de l’Académie de géopolitique de P… Lire la suite

20
04

Nos lecteurs auront pu constater que les plateformes Dailymotion et YouTube ont censuré cette vidéo quelques jours après sa diffusion initiale.

Elles ont agi sur plainte de la société C-P Production, du documentariste Pierre Carles, en raison de l’utilisation d’un court extrait d’un … Lire la suite


Commentaires

Excellent ouvrage. Riche en références, vocabulaire, concepts. Puissant dans la clairvoyance argumentative. De la lucidité mise en rhétorique.
N'est peut-être pas à la portée de tous mais relève le niveau et pour ceux qui souhaitent se hisser à une pensée plus raffinée, c'est le bon choix de livre pour aborder Clouscard par exemple.
Bonne lecture.

Voici une dystopie d un nouveau genre vraiment agréable à lire...
On se demande comment savoir gérer sa barbarie en sachant qu elle est pleine de bons sentiments...
La situation originale de ce livre le rend très additif. Les personnages et leurs personnalités sont si aboutisse qu'on à l impression de vraiment en etre.
J ai beaucoup apprécié cette lecture! :-)

Qui sont ils ? Que font ils ? Que deviennent nos idées, nos pensées ? Les plus grands secrets sont devant nous, sous nos yeux de Barbares. A lire, pour ne pas se laisser faire...

Voila un ouvrage bien appétissant, apparemment il met en évidence une idée essentielle pour comprendre les temps modernes : les forces de destructions ne sont pas des hordes humaines qui viennent de l’extérieur, mais des idéologies qui attaquent de l’intérieur.

A mon avis, à se procurer absolument pour débattre efficacement aujourd’hui !

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.