Pierre Bergé censeur – L'affaire Dialogues désaccordés

82 pages

En stock

Editeur :
Kontre Kulture

Les procès, dont les jugements sont rendus « au nom du peuple français », sont publics. Mais, faute de place, et parce que le peuple français n’a que rarement le loisir de se déplacer et prendre à cet effet le temps qu’il doit consacrer à gagner son pain, ils se font, de fait, à huis clos. On pourrait penser que les nouvelles technologies de communication permettraient la diffusion des débats auprès du public ; ce serait sans compter la réglementation mise en place afin de limiter leur emploi au fur et à mesure que les médias se démocratisaient, en particulier sur Internet, retenant dans l’enceinte des palais les cris et chuchotements du théâtre judiciaire.

Ainsi, les enregistrements par le particulier, qu’ils soient audio ou vidéo, sont interdits. Il ne reste alors que le croquis et la prise de note pour porter à la connaissance du peuple les débats et plaidoiries qui mènent le Tribunal à juger en son nom. C’est la tâche que s’est donnée une équipe de militants d’E&R, sous la direction de Me Viguier, pour que les pièces qui ont été jouées dans une agora aux portes fermées soient transcrites et publiées, afin que chacun puisse juger.

Le libertaire Pierre Bergé qui milite pour toutes les libertés, y compris celle d’acheter un enfant à une femme pauvre du tiers-monde, se fait soudain censeur lorsqu’il s’agit de faire taire un homme véritablement libre, penseur de son époque et adversaire idéologique. Celui dont la Fondation promeut La Vilaine Lulu – bande dessinée faisant l’apologie du satanisme, du sadisme et de toutes sortes de perversions – prend prétexte de quelques phrases dans l’ouvrage coécrit par Éric Naulleau et Alain Soral, Dialogues désaccordés, pour le faire interdire. Il parviendra également, avec la complicité du ministère public, à faire condamner l’un de ses auteurs, Alain Soral, à de lourdes peines pécuniaires, sans que jamais il ne soit répondu aux questions qui dérangent.


Damien Viguier est né en 1966 à Grenoble, de père français et de mère allemande. Il délaisse le secondaire pour, après un passage par une école militaire et le service national, accéder directement à l’Université par la Capacité en Droit. Après une Maîtrise en droit obtenue en 1990, il consacre de nombreuses années, d’abord à l’approfondissement de ses recherches (particulièrement à l’EPHE, où il suit les conférences de Pierre Legendre, et à l’EHESS, où il suit les séminaires du philosophe et historien Marcel Gauchet et du romaniste Yan Thomas, dont il sera l’assistant), puis à l’enseignement supérieur (notamment aux universités de Caen et de Paris 1). En juin 2008, il soutient une thèse en droit privé sur l’indivision successorale. Après une expérience pratique de trois années dans le notariat, il prête le serment d’avocat et s’inscrit en décembre 2010 au Barreau de Paris. Actuellement avocat aux barreaux de l’Ain et de Genève, il publie, dans le cadre de la collection « Leçons de droit » aux éditions Kontre Kulture, des livres destinées autant au grand public cultivé qu’aux juristes étudiants, enseignants et chercheurs.

Inspiré des romanistes Michel Villey, Jacques Berriat-Saint-Prix et Álvaro d’Ors, il envisage le droit contemporain en termes de crise, et a recours, pour enrichir une analyse résolument technique, aux ressources de l’histoire et de l’anthropologie. L’activité de son cabinet – comme ses travaux théoriques – est principalement consacrée au droit civil, spécialement au droit notarial (successions et régimes matrimoniaux). Ses travaux portent sur les institutions fondamentales de la famille, de la personne et de l’obligation. Mais il s’est spécialisé par ailleurs en droit pénal international.

Diplômé de criminologie et sciences criminelles en 1987, il fréquente depuis 1989 l'œuvre du grand juriste allemand Carl SCHMITT (1888-1985) et suit en 1990 un DEA de droit pénal, puis l'année suivante un DEA Droits de l'homme. Il conseille et assiste depuis 2010 de nombreux opposants politiques persécutés en France pour leurs idées. Il intervient depuis 2013 pour la défense de civils syriens victimes de la politique étrangère de la France, et depuis 2015 au sujet de la crise du Dombass.


24
07

Ce livre, édité par Kontre Kulture, se décline sous la forme d’une pièce de théâtre et il relate les échanges entre les différentes parties du procès qui oppose l’essayiste Alain Soral au milliardaire Pierre Bergé. L’ancien compagnon d’Yves Saint-Laurent avait, ef… Lire la suite

24
02

L’équipe d’E&R Lille accueillera Maître Damien Viguier le samedi 25 février 2017 à 15h dans le cadre de son cycle de conférences sur les outils juridiques de la domination, sur le thème de « la répression du révisionnisme historique&nb… Lire la suite

12
12

Les procès, dont les jugements sont rendus « au nom du peuple français », sont publics. Mais, faute de place, et parce que le peuple français n’a que rarement le loisir de se déplacer et prendre à cet effet le temps qu’il doit consacrer à gagner son pain, ils se font, de fait, &ag… Lire la suite

05
12

Les procès, dont les jugements sont rendus « au nom du peuple français », sont publics. Mais, faute de place, et parce que le peuple français n’a que rarement le loisir de se déplacer et prendre à cet effet le temps qu’il doit consacrer à gagner son pain, ils se font, de fait, à huis… Lire la suite


Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.