Si le coup de force est possible

94 pages

En stock

Editeur :
Kontre Kulture

Sans pouvoir souhaiter ni espérer le mal, nous ne pouvons pas faire que tant de fautes politiques ne l’engendrent pas. Faut-il s’interdire de le prévoir ou doit-on éviter noblement d’y pourvoir ? Faut-il éviter de se dire que l’ennemi de l’intérieur pourra être un jour accablé des conséquences de ses fautes ou de ses crimes et que nous pourrons profiter d’un instant de stupeur pour nous débarrasser de lui ?

Des incidents sans gravité peuvent d’ailleurs produire tous les effets de démoralisation favorables au coup de force. Pour lui permettre de réussir avec le minimum de résistance et de difficulté, il suffirait d’une minute de distraction et d’absence parmi les défenseurs du régime. La cause ou le prétexte du détraquement spontané n’importe pas du tout. Ce peut être Sedan ou Waterloo ; ce peut être Lạng Sơn, ou la première venue de ces fausses rumeurs qui déterminèrent presque tous les mouvements populaires de la première Révolution. Que la force publique montre du flottement, les chefs civils ou militaires de l’indécision, en ces cas-là (ceci a force d’axiome en histoire, par conséquent en politique), devant un groupe d’individus résolus sachant bien ce qu’ils veulent, où ils vont et par où passer, le reste plie, le reste cède, le reste est mené, enlevé. Ce n’est pas seulement la loi de la lutte civile ou de la sédition heureuse. C’est l’éternelle condition du succès des coups de main dans toutes les guerres connues.


Charles Maurras, né le 20 avril 1868 à Martigues (Bouches-du-Rhône) et mort le 16 novembre 1952 à Saint-Symphorien-lès-Tours (Indre-et-Loire), est un journaliste, essayiste, homme politique et poète français, académicien, théoricien du nationalisme intégral.

Écrivain provençal appartenant au Félibrige et agnostique dans sa jeunesse, il se rapproche ensuite des catholiques et dirige le journal L'Action française, fer de lance du mouvement Action française, autour de Léon Daudet, Jacques Bainville, et Maurice Pujo. 

Outre Léon Daudet et Jacques Bainville, Maurras compta parmi ses soutiens des intellectuels comme Georges Bernanos, Jacques Maritain, Thierry Maulnier, Philippe Ariès, Raoul Girardet. 

 Son talent littéraire donne à ses ouvrages théoriques une grande influence dans les milieux cultivés et conservateurs de France. Il est élu à l’Académie française le 9 juin 1938.

Tout en s'opposant à l'Allemagne, Charles Maurras soutint le régime de Vichy, ce qui lui valut d'être condamné pour intelligence avec l'ennemi à la réclusion criminelle à perpétuité et à la dégradation nationale, le 28 janvier 1945.

Avec plus de dix mille articles publiés entre 1886 et 1952, il fut le journaliste politique et littéraire le plus prolifique de son siècle.


05
10

Le classique de Charles Maurras 'Si le coup de force est possible' est maintenant disponible chez KontreKulture.

Lire la suite

Charles Maurras (1868-1952), journaliste et homme politique nationaliste français, fut l'un des dirigeants principaux de l'Action française, mouvement politique radicalement opposé à la Troisième République et prônant le retour à la monarchie. Henri Dutrait-Crozon est le pseudonyme choisi par deux officiers polytechniciens militants de l'Action française : Georges Larpent et Frédéric Delebecque.

Écrit en 1910, Si le coup de force est possible est un manifeste pour un coup d’État : une insurrection suivie d'une prise de pouvoir. Il ne s'agit nullement d'un texte secret : il fut publié dans une brochure et eut un certain retentissement. Ce texte est la déclaration ouverte d'une volonté de changer radicalement le gouvernement de la France et la destinée du pays.
Pour cela, Maurras et ses compagnons entendent procéder en deux temps. Avant toute chose, ces esprits éclairés savent qu'un « coup » n'a aucune chance de réussir et de perdurer s'il va à l'encontre de la réalité. La réalité, c'est avant tout la configuration précise du pouvoir en place et des événements que celui-ci doit gérer au quotidien. Si le coup de force est possible commence ainsi par une brève analyse de ce qui fut tenté au XIXe siècle, notamment en 1848, et des circonstances qui ont rendu le succès possible. Le constat dressé se veut en rupture avec le romantisme militant qui fait s'élancer les cœurs mais tue dans l’œuf toute tentative réelle de coup : une insurrection ne peut être suivie d'une prise de pouvoir que si les circonstances sont réunies, au premier rang desquelles figure l'affaiblissement du sentiment républicain. Les auteurs veulent regarder la réalité en face, et celle-ci leur dit qu'en 1910, n'en déplaise aux idéalistes de la France éternellement royaliste, les Français sont en majorité républicains, et ce non pas au fond d'eux, mais parce qu'ils sont habitués à la République. La première ambition des hommes de l'Action française est donc de préparer le coup d’État en changeant l'état d'esprit du peuple. Il faut que la population non seulement accepte le coup s'il a lieu, mais, mieux encore, en vienne à le souhaiter.
C'est grâce à cette première action diffuse et profonde que le coup de force en lui-même, second temps de l'action, devient possible. Les auteurs de ce manifeste justifient donc l'usage de la force comme moyen pour des hommes d'élite de doter enfin la France du gouvernement qu'elle mérite et désire profondément – la monarchie. Cet usage de la force est conditionné : pour réussir un coup, il faut une occasion. En analysant ce qui s'est fait par le passé et ce qui pourrait se faire à Paris, centre du pouvoir, en 1910, Maurras et Dutrait-Crozon tirent notamment une conclusion riche d'enseignement : sans le concours de l'armée ou, au moins, de certains de ses généraux et pièces maîtresses, le coup semble voué à l'échec.
Au final, Si le coup de force est possible peut être lu pour deux raisons au moins : d'une part, assurément, pour ranimer la flamme du militantisme politique ; et, avant cela, peut-être surtout aujourd'hui pour comprendre comment fonctionnent les coups d’État réels. Préparer les états d'esprit, affaiblir l'adhésion de la population à la vision du monde de l'ennemi, s'assurer le contrôle de l'armée, saisir l'occasion : autant de principes invariables en effet, qui peuvent éclairer autant les changements de régime printaniers que certains échecs patents d'attaques d’États souverains par des puissances étrangères sous couvert de « révolutions »...

Lire la fiche

Commentaires

Livre paru il y a plus d'un siècle et d'une fraicheur incroyable.
Révolutionnaire...

"Changer l'état d'esprit" du peuple "républicain par habitude". Maurras, que c'est une joie de lire dans une édition digne de ce nom, y aura passé sa vie.
Il nous a légué quelques pièces maîtresses que je recommande à tous ceux qui ont pris plaisir à lire ce texte, et qui sont d'une incroyable actualité, à l'instar des ouvrages réédités sur ce site, datant pour certains d'un siècle ou plus (Bonnard, Proudhon, ...), preuve de l'immuabilité des vices de nos républiques successives est/ou de la continuation d'un projet social et sociétal engagé de longue date...
Jetez-vous donc sur L'Avenir de l'Intelligence (comment les médias vont trahir sous l'influence de l'Argent); L'Enquête sur la Monarchie (de l'édition intégrale de laquelle est tiré le petit livre publié ici) et La Politique Religieuse (les fameux quatre états confédérés).

J'ai pris un grand plaisir à lire et découvrir Charles Maurras.
Je le recommande chaudement à tout lecteur curieux.

Petit livre sympathique, court mais intéressant de par son contenu historique ignoré par tous les manuels et son contenu psychologique.

Enfin !... "Si le coup de force est possible" où l'on observe que Charles Maurras "parle" comme Georges Sorel (à quand des rééditions de ce dernier). En tout cas, une belle introduction à l’œuvre de Maurras en 94 pages.

Merci à vous, avec Marx, Hosein, Bainville et maintenant Maurras ; on fait mieux que le Cercle Proudhon qui réconciliait nationalistes et syndicalistes révolutionnaires, on ajoute la réconciliation catholicisme et tradition française avec l'islam.

"La Révolution issue de la réaction"

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.