Songs of the metropolis

Réapprovisionnement en cours

La ville est un lieu central pour la vie du musicien de jazz. C'est là où a lieu l'action, où se trouvent les conservatoires, c'est de là qu'émerge et se développe la musique. 

Gilad Atzmon, ce saxophoniste et compositeur qui a été décrit comme le plus " bosseur " du jazz anglais, nous dit que "Songs of the metropolis" est la recherche des bruits de la ville. Une recherche qui l'emporte vers sept des plus célèbres villes du monde, vers une petite ville balnéaire anglaise ou quelque part en Italie ("Somewhere in Italy"). C'est la preuve qu'il n'y a pas un son unique de la ville, et la débauche de sons qu'Atzmon nous délivre est admirable et vibrante.

"Songs of the metropolis" est plein de fougue, de réflexions, magnifique et joyeux. Il réaffirme Atzmon comme musicien majeur et l' " Orient House Ensemble "comme un des groupes les plus durables et excitants de la scène jazz.

Liste des pistes : Paris; Tel Aviv; Buenos Aires; Vienna; Manhattan; Scarborough; Moscow; Somewhere In Italy; Berlin.


Gilad Atzmon est un jazzman et auteur britannique. 
Gilad est né en Israël en 1963 et a suivi une formation à la "Rubin Academy of Music", Jérusalem (Composition et Jazz). Multi-instrumentaliste, il joue du saxophone, de la clarinette et des bois ethniques. Son album "Exile" a été désigné "album jazz de l'année" en 2003 par la BBC. Il a été décrit par John Lewis du journal "The Guardian" comme "l'artiste le plus performant sur la scène jazz britannique.” Gilad Atzmon se produit dans le monde entier. Ses albums, enregistrés à ce jour au nombre de quinze, explorent souvent des thèmes politiques et rendent hommage à la musique du Moyen-Orient.

En tant que membre des Blockheads, Gilad a également enregistré et est monté sur scène aux côtés de Ian Dury, Robbie Williams, Sinead OConnor et de Paul McCartney. Il a en outre collaboré avec Robert Wyatt, The Water Boys. En 2014, il a enregistré avec Pink Floyd et figure d'ailleurs sur leur dernier album "The Endless River" (Anisina).

 En 2000, Gilad créé l'Orient House Ensemble à Londres et offre une nouvelle définition à ses propres racines à la lumière de sa prise de conscience éthique naissante. L'ensemble se compose de Chris Higginbottom à la batterie, de Yaron Stavi à la basse et de Frank Harrison au piano et clavier.

L'Orient House Ensemble fête cette année son 15e anniversaire en lançant son 8e album, "The Whistle Blower".

Au fil des années, la musique de Gilad Atzmon est de plus en plus tournée vers un véritable mélange culturel hybride. En tant que leader de groupe et saxophoniste, il fascine son public grâce à son style personnel des plus puissants alliant une grande qualité artistique be-bop et des inspirations du Moyen-Orient dans un style élégant et parfois ironique. Influencé par l'approche puissante de Coltrane au saxophone, les performances live de Gilad sont tout simplement fascinantes et irrésistibles.

"The best musician living in the world today" Robert WYATT *

* "De nos jours, le meilleur musicien vivant au monde" Robert WYATT