Spleen and strings

91 pages

En stock

Editeur :
Kontre Kulture

Rien, désormais, dont je m’éprenne ;

Serait-ce l’âme qui s'est blanchie ?

Sépulcre en Nuit souveraine

Je suis un roi sans monarchie.

 

Je cède au Règne des femmes

Le sceptre de ma frénésie

Et me veut seul ce dictame,

D'être de leur joug dessaisi.

 

Déjà ma flamme se suffoque

Mourrai-je donc indifférent ?

J'ôte sans regret la défroque

Du vieil amant au cœur errant.

 

Adieu ! déesse au cou de cygne

Au cou de beaucoup de baisers,

Autour duquel luisait l'insigne

De ma passion inapaisée :

 

Rivière d'étoiles d’onyx

Tombées de la Lyre et du Cygne

Dessus votre gorge de nixe

Nymphe volage au cœur de cygne


Né le 23 mars 1955 à Eischen (Luxembourg), Félix Niesche est un poète et écrivain polémiste qui collabore au site Égalité & Réconciliation depuis sa fondation en 2007. D’abord anarchiste, il sera recruté en 1973 après l’éclatement de l’ORA, par la Ligue communiste et devint un « révolutionnaire professionnel ». Mais rapidement il s’oppose au féminisme qui lui semble une destruction de la conscience, un thermidor petit-bourgeois visant à remplacer l'exploitation de l'homme par l'homme, par une immémoriale « oppression des femmes » qui n’existe pas. Ce fut aussi une épuration des meilleurs, la victoire des médiocres. Pour lui la transcendance se devine par cette immuabilité des races d’esprit. Incompris, isolé, il part à la dérive, exerce divers métiers, y compris celui de la paresse. Il lit Nietzsche, Evola, Otto Weininger, son antiféminisme va se cristalliser dans une métaphysique, le phénomène féminisme relevant pour lui de l’ontologie et non pas de l’idéologie. Sa méditation le portera vers la gnose chrétienne marcionite, qu’il tentera plus tard de populariser par un Blog : « Entretiens avec l’abbé Tymon de Quimonte ». Avant son adhésion à E&R, politiquement il se définissait comme une sorte de « Natsbol » (national-bolchevick), à la française. Pamphlétaire il collabore à plusieurs journaux éphémères sous divers pseudonymes. Poète, il a publié à compte d'auteur, plusieurs opuscules : Boulevard des Filles du calvaire, Taedium Vitae, Sonnets pour Caroline ; La Jeune Morte. Poésies qu’Alain Soral redécouvre et publiera en extraits dans le recueil Spleen and strings

Site internet


29
10

Désormais à la vente :

Anthologie des propos contre les Juifs, le judaïsme et le sionisme de Paul-Eric Blanrue

Spleen and strings, le recueil de poésie de Félix Niesche

Lire la suite

Commentaires

Je pense sincèrement qu'il n'y a pas à s'inquiéter concernant le sort de la poésie dans l'avenir. La poésie est éternelle car elle repose sur tout ce qui nous est impossible à comprendre et qui, par définition, est beau. Certes, peu de gens en lisent, peu de gens en écrivent (je m'y essaye et, à 16 ans, on me considère comme marginal et à vrai dire, malheureusement, ce n'est pas faux), mais tant qu'il restera des gens pour la percevoir, dans nos gestes, nos ressentis, nos pleurs, nos éclats de rire et j'en passe, elle subsistera et ce, encore et toujours plus forte. Vive la poésie. Amen.
De la part d'un athée de 16 piges marginal, et qui le revendique !

J'ai entre les mains les poèmes de Félix.
Il trouvera sa place à raison aux cotés de ces autres poètes, morts, ceux-là, que j'affectionne tant.
Je ne sais pas quel est le sort de la poésie au XIXe siècle. Je ne sais pas qui en lit, ni même si simplement on en lit encore vraiment.
Ce que je sais, c'est que Félix donne une fierté aux poètes morts d'avoir été un jour vivant et rendra honteux ceux qui se considèrent comme tels auprès d'un public de jeunes filles, l'orgueil flattée de disque d'or dont le seul mérite est d'exister dans l'appareil médiatico-commercial.
Merci Félix.

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.