Julius Evola, Révolte contre le monde moderne (Kontre Kulture) 25€

  Révolte contre le monde moderne du Baron Julius Evola est sans contexte un ouvrage indispensable pour comprendre les fondements de la Droite radicale et alter-européenne authentique. Quasiment un siècle après sa première parution, ce pavé de plus de 600 pages est terriblement d’actualité.

 

  Julius Evola est devenu une référence incontournable parmi les droites radicales européennes et aussi anglo-saxonnes. Contrairement à un René Guénon qui, bien qu’ayant des points communs avec la pensée de l’italien, ne s’intéressa jamais à la politique, préférant s’engager vers une voie contemplative principalement héritée de l’Orient, Evola, lui, incarnait cette européanité tournée vers l’action. C’est sans doute la raison pour laquelle beaucoup de personnes se réclamant de Droite radicale ne se contentent, pour ainsi dire, que de l’œuvre du sicilien, sans approfondir celle du métaphysicien de Blois. Pour revenir sur l’œuvre d’Evola, sa compréhension s’en trouve grandement facilité lorsque l’on commence justement par la lecture de Révolte contre le monde moderne, car c’est ici que l’on va découvrir les bases de la pensée traditionnelle de l’auteur et que l’on trouve en arrière fond dans quasiment tous ses ouvrages. Divisé en deux parties antithétiques, l’une axée sur la civilisation traditionnelle, l’autre sur la civilisation moderne, le livre de Julius Evola ne se contente pas seulement d’être dans l’opposition et la révolte : il resitue le véritable noyau nucléaire, le centre primordial d’une Droite dont la colonne vertébrale est justement le monde de la Tradition.

 

  Comment qualifier, comment décrire cette Tradition en quelques mots ? Primauté du supérieur sur l’inférieur, de l’esprit sur la matière, du supra humain sur l’infra humain et du masculin (olympien) sur le féminin (lunaire et chthonien); origines divines de l’Homme ; respect scrupuleux des castes et de la tri-fonctionnalité sont autant de principes traditionnels qu’il y a d’aspect de la Tradition. Evola, à la différence de Guénon, et bien qu’étant tout comme lui un solide orientaliste, se focalisa principalement sur l’aspect européen de la Tradition, sous ses différentes formes, telles la romanité impériale, la chevalerie et le parti gibelin, l’hermétisme alchimique, le mystère du Graal et, à la fin de sa vie une doctrine du détachement d’inspiration stoïcienne. Révolte contre le monde moderne nous montre qu’une autre voie est possible, tout simplement parce qu’elle fut la voie de toujours. Ces quelques six-cents pages regorgent de repères pour évoluer en eaux troubles, dans notre Hexagone crépusculaire que l’on ne peut presque plus qualifier de France. Le titre de l’ouvrage d’Evola sonne maintenant comme un slogan facile dans nos milieux, surtout à l’heure d’internet et des réseaux sociaux. Il est facile de s’en réclamer, mais combien de véritables « convives de pierres » derrière ce mot d’ordre pourtant si révolutionnaire ? Assurément peu, mais ce livre de Julius Evola n’est de toute façon pas destiné à tout le monde.

 

Recension de Thierry Durolle parue dans la revue Réfléchir et Agir n°63

Commentaires

Essentiel pour articuler physique et métaphysique, le lecteur devra lâcher la barre des démonstrations, pour aller à l'authentique connaissance. Un pilier aux fondations profondes ( indo-européennes) pour reconstruire un être collectif transcendant l'individu; gage de pérennité dans le Combat .

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.
1 + 18 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.