Judéo-christianisme – Travestissement historique et contre-sens idéologique

315 pages

En stock

Editeur :
Kontre Kulture

Le concept de « judéo-christianisme », mis en avant par le concile Vatican II, est si souvent évoqué pour qualifier notre civilisation – en particulier dans la perspective d’un choc contre celle de l’Islam –, devenu si banal, qu’on oublie souvent de s’y arrêter. Que veut-il dire ? Quelle est sa réalité ? En a-t-il même une ?

Alors qu’avec Constantin Ier le christianisme s’imposait au monde gréco-romain, le talmudisme, qui prétend éclairer la Torah par une compilation de Lois orales d’origine rabbinique, devenait la « nouvelle acception d’un judaïsme définitivement dégagé du culte sacerdotal judéen ». Judaïsme post-chrétien traitant de règles et de prescriptions, dans lequel le mot « foi » – « mot creux » selon Daniel Horowitz – est singulièrement absent. Dès lors, que peut-on dire de cette prétendue filiation qui lierait le christianisme au judaïsme ?

Pour répondre à cette question, l’auteur est retourné aux temps de l’écriture des textes bibliques. Il a puisé au cœur de l’archéologie, relevant les différents anachronismes, les acrobaties logiques, historiques et linguistiques « au service du mythe politique de la terre d’Israël occupée continûment depuis plus de trois mille ans par le peuple d’Abraham à qui Yahvé l’a dévolue ». Temple de Salomon, royaume d’Israël, royaume de Juda, Exode, exil à Babylone sont ainsi remis dans leur réalité historique, loin de la propagande messianique sur laquelle s’appuie la création de l’État sioniste. Rédigée en hébreu, langue propice aux interprétations multiples, la Torah s’est inspirée des mythes et traditions de cultures bien plus anciennes dans lesquelles le peuple juif baignait, et contre lesquelles, pour affirmer sa spécificité, il a conçu Yahvé, dieu personnifiant les aspirations juives : vengeur, ethnocentrique et jaloux. Ainsi, « ce sera tout le sens de la venue du Christ et de sa lutte dans l’émergence du monde des pharisiens, que d’essayer de prévenir le peuple juif de l’approche biaisée qui lui est donnée de l’idée de Dieu ».

Claude Timmerman est un biologiste, statisticien, spécialiste de la génétique des populations diplômé de l’ENS. Catholique traditionaliste, il a participé régulièrement au Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Courtoisie et publié des articles sur différents médias, tels que Rivarol, Boulevard Voltaire ou Medias-presse.info. Il a entrepris depuis une dizaine d’années des recherches sur les origines historiques du peuple juif.


20
09

Le concept de « judéo-christianisme », mis en avant par le concile Vatican II, est si souvent évoqué pour qualifier notre civilisation – en particulier dans la perspective d’un choc contre celle de l’islam –, devenu si banal, qu’on oublie souvent de s’y arrêter. Que veut-… Lire la suite


Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.
14 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.